Invitation ce samedi 20 mai 19H30 pour la publication de PARDON aux Editions Les Cygnes :)

Je vous invite à la lecture-signature de ma pièce Pardon 

Ce samedi 20 mai à 19h30 à la Galerie Cyal

32, rue de l’arbalète 75005 Paris

Métro Censier-Daubenton

dans le cadre du festival « Quartier du livre du Ve arrondissement de Paris »

Je lirai accompagnée de

Federica Martucci, Mathieu Montanier, Gilles Trinques

VENEZ !

Préface de Michel Cochet 

18342108_1634785933228880_2985350511888481916_n

Illustration de couverture : « Les scélérats » de Kubny

https://www.editionlescygnes.fr

http://www.amotsdecouverts.fr

Le texte a été traduit en macédonien par Maria Béjanovska

https://mariabejanovska.wordpress.com/2015/04/28/theatre-pardon-de-sabine-revillet-en-macedonien/

Ce texte a été lauréat de l’Association Beaumarchais et a reçu les encouragements de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques du CnT – devenu ARTCENA.

 » Je vous écris à vous car vous m’avez touchée. Vous. Votre voix. Me manquent. » 

20170410_164000

 » Quelquefois je me dis que ma vie n’a plus de sens alors je perds connaissance. « 

Résumé

20170512_211702

Extraits

 

1. THÉRÈSE RENCONTRE BATTISTA EN DISCOTHÈQUE.

BATTISTA

Bonjour tu fais quoi avec tous tes sacs tu sais t’as un vestiaire pour les mettre.

THÉRÈSE

Je ne m’arrête pas sur la piste je veux seulement la traverser et lui il m’accoste.
BATTISTA

Bonjour tu fais quoi avec tous tes sacs ?

THÉRÈSE

Battista, c’est son nom, je ne le sais pas encore.

BATTISTA

Bonjour tu fais quoi ?

THÉRÈSE

Je ne le regarde pas mais je sais tout de suite où son regard se pose, nulle part alors je fuis mais son regard m’attrape.

BATTISTA

Bonjour.

THÉRÈSE

Si je réponds « Bonjour » je serai finie dans son lit, clic clac le lit usé dans le dos de mon corps, le dos reconnu plus par personne alors répondre ? Répondre « Bonjour » et dire « Je ne m’arrête pas sur la piste, juste je la traverse, je danse un peu et puis je pars » ? Dans une discothèque où la musique m’a conduite avec mes sacs je réponds « Bonjour ». «Tumeplais» ilmeditetjereste.Àdanserlà avec mes sacs qui me courbent le dos, le mal de dos commence les courbatures alors ici ou dans un lit. Dans un lit ça vaudrait mieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s